Les habitudes d’un bon jardinier

0
531

Comme tout professionnel, le métier de jardinier possède quelques lois fondamentales.

Les gestes fondamentaux du jardinier

Faire du compost : ce procédé consiste à recycler les déchets verts du jardin et de la maison et les mélanger pour qu’ils puissent fermenter. Cette opération contribue à réduire les gaz à effets de serre, à diminuer l’érosion et à revitaliser le sol.

Utiliser le compost en l’étalant autour des plantes. Mettre un peu dans votre mélange d’enrobage pour ajouter des micronutriments. Utilisez le compost pour aider à restaurer un sol épuisé par des années d’abus chimiques.

Cultiver des plantes dans les espaces larges : les semences sont plantées pour la récolte de fruits de légumes. Les fleurs coupées et les arbustes en attente d’être transplantés doivent être groupés le plus fermement possible dans des espaces qui ne sont pas piétinés lors du désherbage et qui conservent l’eau. Ceci améliore la structure du sol année après année

Alimenter le sol, pas les plantes Version abrégée : La santé des plantes dépend des racines saines, ces dernières dépendent d’un sol sain pour l’air, l’eau et les nutriments livrés dans les formes que les plantes peuvent utiliser. Les plantes ornementales se développant dans de bons sols ont rarement besoin d’ajouts d’engrais.

Laisser faire la nature : si vous avez un grand jardin, réservez-y un coin où la nature puisse prendre le dessus. Ne pas intervenir contribue à un rééquilibre naturel de tout le jardin .Aménager divers habitats pour accueillir diverses sortes de faune et de flore comme une mare, des mangeoires….

 

Le jardinage constitue une passion et un art à part entière. Sa maîtrise s’acquiert avec les bonnes habitudes et l’expérience sur le terrain. I entière

LEAVE A REPLY